100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

LE POINT SUR LES FORCES EN PRESENCE

VOICI UNE RECAP DES FORCES POUR CE GRAND PRIX D'AMERIQUE 2014



Les favoris



READY CASH
Vainqueur des éditions 2011 et 2012, puis second de ROYAL DREAM l’an passé, le champion de Th Duvaldestin n’est plus à présenter, lui qui n’est autre que le grand champion de ces dernières années. Champion parmi les champions, son mentor l’a préparé sagement pour cette édition 2014, lui qui est tout de même maintenant âgé de 9 ans. Uniquement présenté dans les prix du Bourbonnais et de Bourgogne cette année, il finissait très plaisamment dans le Bourbonnais, avant de devoir se contenter de la troisième place ensuite dans le Bourgogne, et ce en dépit d’un parcours favorable, étant alors dominé par TEXAS CHARM et TRIODE DE FELLIERE. Maintenant, le premier nommé, victime de soucis de santé et qui aurait été le favori cette année, ne sera pas là, et READY CASH sera cette fois pieds nus et bien plus affûté. Le doute est permis quant à sa capacité à briller à nouveau, F Nivard ayant même admis qu’il n’avait plus la même marge que par la passé, mais sa classe est toujours là et il sera bel et bien présent  !

UP AND QUICK
Nouveau venu au sommet de l’élite, le pensionnaire de F Leblanc a remporté fin août un mémorable Critérium des 5 Ans, s’imposant ce jour là en véritable rouleau compresseur qu’il est. Affichant un chrono record de 1’11’’5 sur le parcours des 3000 mètres, ce temps était tout simplement incroyable, quatre dixièmes sous le record du Prix d’Amérique, et ce avec 300 mètres de plus. Impression sans pareil ce jour là, il a couru sagement cet hiver, étant tout de même testé face à ses contemporains dans le prix Ténor de Baune, s’imposant alors avec aisance, de nouveau en allant de l’avant. C’est avec la plénitude de ses moyens qu’il prendra le départ ce dimanche pour un éventuel premier sacre au plus haut niveau, un succès à sa portée. De plus, à la lecture des partants, on se rend rapidement compte que peu de chevaux vont vouloir aller de l’avant dans cette édition, et il pourrait bien en tirer profit en imposant son rythme et en écœurant ses rivaux à l’image de ce qu’il avait fait dans ce fameux Critérium des 5 Ans. Il s’annonce comme le principal adversaire de READY CASH…

L’opposition directe

ROXANE GRIFF
Seconde en 2012 derrière READY CASH, on avait pu croire l’an passé que son avenir était derrière elle. Hors, cette année, son entourage a fait de judicieux choix avec elle, ceux de moins courir en début de meeting et de la faire revenir sous la selle, avec la réussite qu’on lui connaît, elle qui a été sacrée la semaine passée dans le prix de Cornulier. Excellente impression ce jour là, sa fin de course dans le prix de Bourgogne en retrait augurait déjà d’une grande performance, ce qu’elle a su faire. Trouble fête en puissance pour un doublé qui serait un authentique exploit, un doublé n’ayant été réalisé au cours de la même année que par JAG DE BELLOUET et BELLINO II, excusez du peu…

THE BEST MADRIK
Pensionnaire de J-Et Dubois, le fils de COKTAIL JET brille au plus haut niveau depuis sa prime jeunesse, tout d’abord face aux meilleurs de sa génération, mais ensuite tout simplement face à l’élite. Dans les cinq lors des deux dernières éditions de cette épreuve reine, et également maintes fois placé dans les plus belles courses hexagonales, on ne l’a vu que dans les prix de Bourgogne et de Belgique cette année. C’est justement sa prestation dans ce prix de Belgique qui incite à lui voir une excellente chance, ainsi que sa fraîcheur, finissant de magnifique manière en léger retrait ce jour là. Attention à lui, en abordant la ligne d’arrivée dans de bonnes conditions, cette année 2014 peut être son année.

TIEGO D’ETANG
Cheval bâti pour la grande piste de Vincennes, le pensionnaire de Ch Bigeon a été le dauphin de ROXANE GRIFF dans le prix de Cornulier, faisant illusion avant de devoir s’avouer vaincu face à la jument. Extrêmement dur et doté d’une tenue certaine, il part désormais mieux que par le passé, même si ce ne fut pas le cas dimanche dernier, et il est capable de très grandes choses dans des courses sélectives en venant de l’arrière. Lui aussi remarqué par une superbe fin de course dans l’une des préparatoires, le prix de Bourgogne, il pourrait faire très mal en parvenant à venir dans le bon dos.

Les troubles fête

Finissons par un petit tour d’horizon de quelques uns des meilleurs troubles fête. Tout d’abord, nous allons revoir à Vincennes le champion Suédois MAHARAJAH. Participation longtemps incertaine, il sera bien là, lui qui avait fini second de READY CASH en 2011 à l’issue d’une belle lutte. Est-il toujours le même cheval, rien n’est moins sûr, mais un champion comme lui se doit d’être respecté et surveillé. SAVE THE QUICK devra l’être également. Si elle a déçu en étant dominée dans le Cornulier alors qu’elle y détenait une première chance, cette jument polyvalente et maniable sait tout faire. Peut être a-t-elle accusé le coup d’avoir couru la semaine précédente dans le prix de Belgique mais elle reste capable de faire un truc, son entourage lui ayant laissé tout son temps pour récupérer durant la semaine écoulée.
ROYAL DREAM, vainqueur de la dernière édition devant READY CASH, défendra donc son titre. Maintenant, si sa valeur n’est plus à prouver, tout comme n’est plus à prouver la capacité de son entourage à préparer les grands événements, il n’a pas séduit lors de ses trois courses du meeting, se contentant de suivre en retrait. Dommage qu’il n’ai pas pu être testé plus sérieusement au moins une fois, car c’est dans le flou qu’il se présentera au départ. Course d’attente en vue, avec les aléas que cela comporte, il peut se « réveiller » le Jour J.
Concluons par les vainqueurs des préparatoires, outre TEXAS CHARM, à savoir UHLAN DU VAL, prix de Bretagne, TRIODE DE FELLIERE, prix du Bourbonnais, et YARRAH BOKO, prix de Belgique. Si cette année les préparatoires ont particulièrement bien tenu leur nom, celles ci ayant souvent été tactiques et les meilleurs ne faisant pas forcément des « vraies courses », ces victoires ne sont tout de même guère anodines. UHLAN DU VAL n’est autre que le troisième champion de sa génération, avec UP AND QUICK et UNIVERS DE PAN. Extrêmement régulier et encore neuf, le sous estimer serait une erreur, même s’il visera avant tout une place « sur le papier ». TRIODE DE FELLIERE a toujours été très estimée, et sa victoire dans le prix du Bourbonnais avait été belle, devant UHLAN DU VAL justement, une victoire confirmée par une seconde place ensuite dans le prix de Bourgogne, une prestation à ne pas prendre à la légère, concluant tout près de TEXAS CHARM, mais tout de même nettement devant READY CASH… Enfin, YARRAH BOKO a réalisé une rentrée tonitruante en s’imposant pour la deuxième fois consécutive dans le prix de Belgique, profitant parfaitement d’un bon parcours que P Vercruysse tentera de lui donner à nouveau.
Si cette appellation de « trouble fêtes » convient bien aux sujets précités, ceux ci ne seront pas hors d’affaire, y compris pour la gagne, car répétons le, cette édition est tout de même extrêmement ouverte…



le 25 January 2014 (04:59)

Commentaires (0)