100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

Le Steeple Chase de Paris est Grand... très Grand !

J’aime ce moment où mes doigts épousent affectueusement les touches de mon clavier pour partager un nouveau blog avec vous les amis. La semaine arrivant, vous n’êtes pas sans savoir que cette dernière sera exclusivement consacrée au Grand Steeple Chase de Paris. Ah… le Grand Steeple Chase de Paris, quel délice de pouvoir faire travailler mes méninges sur la plus belle course de l’année en obstacle. Depuis ma plus tendre enfance, le week-end end du Grand Steeple est pour moi un moment de très grande émotion. Lorsque j’évoque le nom de cette magnifique épreuve, des milliers de souvenirs me viennent à l’esprit. Les plus beaux sont incontestablement ceux des victoires d’Al Capone II, qui ne le gagnera finalement qu’une fois, d’Ucello II, double lauréat, et surtout d’Ubu III, mort au champ d’honneur quelques mètres après le poteau alors qu’il venait de littéralement se promener. L’histoire du Grand Steeple est pleine d’histoires fantastiques. Rappelons nous également les envolées de Katko dans la phase finale qui inscrira finalement son nom trois fois au palmarès. La folle épopée de Christophe Pieux qui, bien qu’en se cassant le pied durant la course, mena de main de maitre un Remember Rose qui entrait alors dans l’histoire, n’est pas mal non plus. La première victoire de Mid Dancer était aussi époustouflante car avec un Lord Carmont déchainé en tête, l’épreuve avait été décapité et le beau Mid l’avait emporté avec une avance considérable en restant du même coup invaincu en France sur le steeple chase. Toutes ces histoires sont maintenant derrières nous et il faut regarder vers l’avant. L’avenir, c’est le 20 mai prochain sur l’hippodrome d’Auteuil. Le 20 mai, le plus bel hippodrome d’obstacle au monde sera sur son trente et un. Les chapeaux seront de sortie et il n’est pas impossible de voir de très grandes personnalités venir admirer les grands cracks présents en piste. A l’heure où j’écris ces lignes, vingt compétiteurs sont encore engagés pour ce classique à la folle allocation totale de 850 000 euros. Ce groupe I attire et après deux dernières éditions « moyennes » où nous n’avons pas ressenti cette petite sensation qui fait que l’épreuve est légendaire, nous sentons que ce cru 2012 sera exceptionnel. Si Mid Dancer tentera de conserver sa couronne et rejoindre Katko au palmarès des très grands cracks en enlevant son troisième Grand Steeple de Paris, Rubi Ball, après des préparatoires décevantes, tentera de vaincre pour la première fois de sa carrière dans cette folle épreuve. Mais, la tâche du pensionnaire de Jacques Ortet ne sera pas simple et je pense qu’après ses prépas peu attirantes, il aura du mal à réaliser l’exploit. Depuis le début du printemps, je ne cesse de crier haut et fort à qui veut l’entendre qu’Emmanuel Clayeux serait le grand bonhomme de cet après midi. Avec Rhialco, qu’il a amené dans du coton en vue de cet objectif avoué depuis de très longs mois, il souhaite l’emporter. Mais, pour cette course, j’encouragerai assurément celle que j’aime énormément. Net Lovely, double lauréate de préparatoire en étant ahurissante de courage, sera ma petite chouchoute. Montant les échelons à une vitesse folle, elle peut faire briller très haut la gent féminine ! Mais, il faudra se méfier d’un Quart Monde, qui arrive victorieux du Président de la République comme certains l’ont déjà fait par le passé, et d’autres outsiders aux dents longues. En tout cas, ce Grand Steeple Chase de Paris 2012 promet d’être palpitant et certainement… légendaire !

 

100€ offerts pour parier sur le Grand Steeple Chase ! Cliquez ici

 

Giovanni Laplace.



le 18 May 2012 (47:11)

Commentaires (1)