100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

SOUMILLON, que sa n'en déplaise...est un Champion .!!

 

 

Christophe Soumillon a atteint le cap des 100 victoires le dimanche 23 juin 2013 suite à un coup de deux à Saint-Cloud.
 

Christophe Soumillon : toujours plus !

Le jockey belge a fait de la France son pré carré depuis de nombreuses années et en veut toujours plus, cravache d’or et records en tous genres, quitte à n’avoir comme adversaire que lui-même.
 
Seize ans de carrière déjà pour Christophe Soumillon. Etrier d’or en 1998 puis 5 fois cravache d’or, il est un jeune prodige devenu à vrai champion  et à 32 ans, il n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Son esprit de compétition ne connaît pas de limites et le jockey l’a encore prouvé dimanche 23 juin 2013 à Saint Cloud en atteignant après moins de six mois de compétition en France le cap des 100 succès  après un coup de deux dont le Groupe I des pur sang arabes avec Al Mamun Monlau qui l’avait déjà mené victorieusement au poteau à Meydan dans la plus belle course du Carnaval de Dubai où il avait également décroché son premier et seul groupe I avec le sprinter Shea Shea… cet unique groupe I est d’ailleurs à ce jour sa plus grande frustration.
 

Une faim insatiable

Christophe Soumillon rêve de records : il a plusieurs fois battu celui du nombre de succès en une seule saison. En 2007, il est le premier à passer le cap des 200 vainqueurs que seul Cash Asmussen avait atteint quelques années plus tôt. Ioritz Mendizabal cartonne l’année suivante avec 220 victoires,  le belge embraye une vitesse inconnue et dès 2005 place à 226 le record de France qu’il est en passe de pouvoir battre cette année s’il reste sur ce rythme infernal. Une spirale du succès qui pourrait aussi lui permettre de dépasser le sommet d’un autre Everest, le record de succès en un seul mois, établit à 34… par Christophe Soumillon lui-même  l’année où il remporte ses 226 succès. Après son doublé à Saint Cloud, Christophe Soumillon a atteint les 33 victoires au mois de juin. Il lui reste une semaine. Une balade de santé pour l’insatiable jockey.
 

Il écœure ses adversaires

Si l’on revient sur cette fameuse année 2005, celle où tout lui réussissait, il avait atteint 93 victoires au 30 juin. Il sera bon de voir son score à même date en 2013. Sa réussite cette année frôle en tout cas les 70% dans les cinq premiers, dans l’argent des allocations , ce qui ne peut que réjouir entraîneurs, propriétaires et son agent Pierre-Alain Chereau qui fait partie intégrante de cette incroyable réussite. C’est sur cette base de 68% que Christophe Soumillon avait mené son année 2005, sur les chapeaux de roues comme aime le faire le compétiteur dans l’âme qu’il est. De quoi écœuré Maxime Guyon qui il y a quelques semaines avait onze longueurs d’avance dans la course à la cravache d’or et se retrouve aujourd’hui relégué à vingt longueurs.
 

Encore plus ?

Pour conclure, il y a quand même quelques groupes I qui manque à Christophe Soumillon ainsi qu’un titre qu’il n’a jamais eu, c’est celui de champion de France des quinté, aujourd’hui Casaq Ligue , qui existe depuis 2005. Il en a pris à quatre reprises la deuxième place … et Christophe Soumillon n’aime pas ça, la deuxième place. Il est d’ailleurs en tête du challenge 2013.
 

 

   Et vouiiiiiiiiiiii c'est le BOSS..!!

 

    



le 30 June 2013 (48:25)

Commentaires (6)