100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

A moi Vincennes !

Me rendre sur l’hippodrome de Paris Vincennes en tant que propriétaire, j’avais déjà eu l’occasion et le bonheur de gouter à ce plaisir fou de voir celui que je considère à présent comme l’un des mes « rejetons », évoluer sur la célèbre cendrée parisienne. Après une tentative avortée au niveau quinté plus alors qu’il était associé à Monsieur Matthieu Abrivard, j’espérais cette fois ci voir mon représentant partir sur la bonne jambe et me faire vibrer. Pour ce bel engagement en apprentis et lads jockeys, exit le départ volté et place à un mode de départ qui va mieux convenir à mon petit Twist, le départ à l’autostart. Arrivés sur l’hippodrome avec Charly, nous sommes détendus, pas anxieux de savoir à quelle sauce le Twist va nous manger. J’aime cette ambiance, me rendre aux courses lorsque j’ai un partant car la pression, bien qu’elle soit deux heures avant la course légèrement absente, est bonne, très bonne même, et l’atmosphère totalement différent que lorsque je me rends aux courses en tant que visiteur. L’opposition est correcte, sérieux, mais avant coup, Charly et moi n’avons peur que d’un cheval. Celui-ci se nomme Travel Charm, reste sur de sublimes performances, est le frère d’un certain Royal Charm, et représente la célèbre casaque de l’écurie Victoria Dreams. Associé à un Etienne Dubois en pleine forme, il doit nous donner du fil à retordre, c’est une certitude...

 

Le heat de notre Twist national est plutôt bon, même si nous l’effectuons légèrement en retard en raison de l’arrivée tardive de notre pilote Guillermo, victime d’un épisode que je ne peux malheureusement conter ici. Nous courrons la première, ce qui, en soit, est mieux que de courir la dernière, mais est plus angoissant que de courir la deuxième ou la troisième. Difficile de savoir quelle est la bonne tactique de course à adopter, savoir s’il est possible de l’arrière garde. Toutefois, avec Twist, le but est simplement de partir au trot, de prendre le wagon de trois en face, et de tracer un dernier kilomètre de folie pour qu’il vienne mettre ses rivaux à terre. L’heure du départ arrive gentiment, et avec son numéro en seconde ligne, j’espère de tout mon cœur qu’il va partir au trot pour que nous puissions voir quelque chose. Mal parti, il se retrouve rapidement en dernier position, en compagnie de celui qui est son principal rival, Travel Charm. En tête, le train est élevé, et Guillermo, qui a les ordres d’attendre, sent devant les tribunes qu’il faut prendre le wagon de la troisième épaisseur. Sautant dans le dos de Travel Charm, sur le parcours des 2200 mètres de la petite piste, il est certain qu’il va devoir passer à l’action dans la ligne d’en face. Dès le début de cette dernière, Travel Charm déboite en quatrième épaisseur au poteau du dernier kilomètre. La logique aurait voulu que Guillermo place Twist dans son sillage, mais, tellement chaud et voulant absolument gagner sa première course sur l’hippodrome de Paris Vincennes, il tire à cinq. A ce moment précis, les deux cinq ans accélèrent de manière brutale et se livrent une lutte sans mercis. Twist, qui a le désavantage de l’extérieur, mouline et est tout simplement parfait d’allure. Il prend l’avantage sur Travel Charm, le gêne en se rabattant et pousse son rival à la faute, avant de filer au poteau en génial lauréat. Charly et moi se sautons dans les bras et sommes aux anges après cette première victoire sur l’hippodrome de Vincennes. La belle histoire de Twist continue et ne semble pas prête de s’arrêter…

 

Giovanni Laplace.



le 27 February 2013 (51:54)

Commentaires (4)