100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

Et de quatre !

Après la démonstration réalisée par le joli Twist sur l’hippodrome de Cabourg, nous pensons qu’il est temps de retourner en région parisienne. Une belle course s’ouvre à lui sur l’hippodrome d’Enghien. Dans un sacré lot à l’allocation totale de 60 000 euros, nous pensons Twist capable de mettre tout le monde d’accord s’il daigne partir au trot. Et oui, compliqué à la volte à gauche, nous redoutons ce terrible moment. Parti au galop lors des deux premiers faux départs, il allait de nouveau se montrer fautif lors du troisième essai, qui lui, allait être validé par le starter. Longuement fautif et arrêté par Charly, il se retrouvait à quarante mètres du dernier des 25 mètres, alors qu’il s’élançait initialement en tête. Moi, abattu dans les tribunes, pensais alors qu’il pouvait nous montrer quelque chose. Après avoir recollé au peloton, il restait au dernier rang dans une course sans train. Quasiment dernier à l’entrée de la dernière ligne droite, il plongeait en dedans, slalomait entre ses adversaires et venait terminer quatrième en terminant à la vitesse du vent. Nous comprenions alors qu’il sortait du lot. Après l’épisode télévisé et la superbe aventure que nous a offert Clélia Moncorgé avec son émission, Histoire d’un Cheval, nous mettions un programme en place avec son entraîneur. Excellent droitier, nous prenions le pari d’aller gagner sur l’hippodrome d’Argentan pour pouvoir ensuite courir une course d’apprentis sur l’hippodrome de Paris Vincennes. Parfait à l’entraînement, le beau Twist prenait la direction de l’hippodrome d’Argentan...

 

Dans un lot qui tenait la route, il allait encore une fois nous étonner. Devant rendre la distance en compagnie de chevaux de classe comme Touho de Karenga, Tabriz du Theillet et bien d’autres, il n’allait une nouvelle fois pas terriblement biens s’élancer. Mal parti, il se retrouvait décollé du reste du peloton. Pendant ce temps, les chevaux les plus joués cités précédemment, rendaient eux très vite leur handicap initial pour s’emparer des premières places. A un tour du but, alors qu’ils n’imprimaient pas un rythme soutenu à l’épreuve, nous étions nous à une bonne quatre vingtaine de mètres des leaders. Au début de la ligne d’en face, Twist passait à l’action et revenait à une quinzaine de mètres des animateurs. Au prix d’un dernier coup de reins, il venait s’imposer sur le fil et signer une nouvelle victoire, la quatrième pour nous. Quelques entraîneurs bien connus dont nous tairons le nom, viendront d’ailleurs nous voir ce jour là pour nous demander qui est cet avion de chasse. Nous leur répondrons simplement qu’il s’agit de Twist des Baux et qu’ils le verront d’ici peu en région parisienne. Sur le retour, nous évoquons son avenir et bien que prenant les courses les unes après les autres, nous mettons à rêver de belles épreuves. En attendant, seize jours restent pour préparer la fameuse course de Vincennes. Gagner dans le temple du trot, pour un jeune propriétaire comme moi, serait un réel bonheur. Cette fois, ce ne sera pas dans un quinté en pro que nous tenterons notre chance, mais bien dans une course pour apprentis où Twist détient assurément la première chance de la course. Durant les jours précédents l’épreuve, tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Le cheval est parfait au travail et ne nous reste plus qu’à prendre la route pour Paris, rester au trot, pour signer une première victoire d’exception. Seulement, tout ne sera une nouvelle fois pas de tout repos, comme souvent avec le beau Twist…

 

Giovanni Laplace.



le 20 February 2013 (55:03)

Commentaires (0)