100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

La révélation !

Débarqué dans les boxes de Charly, Twist des Baux doit pour la première fois être attelé par celui qui sera désormais son nouveau mentor. Le premier boulot, bien qu’il ne soit pas forcément déterminant pour la suite de la carrière, est toujours important à mes yeux, car le premier avis de Charly sur un cheval est généralement le bon. Travaillant et ne pouvant donc y assister, j’espère un coup de file positif. Quelques heures plus tard, en début d’après-midi, Charly m’appelle et me stipule que le cheval a bossé correctement et a surtout beaucoup de vitesse. Pour lui, il n’est pas simple mais a des moyens et devrait très bien faire en province durant les prochaines semaines. Une belle course pour apprentis à Caen se présente à nous. Bien que nous savions pertinemment qu’il allait devoir s’élancer en seconde ligne, nous prenions le pari de tenter l’aventure dans cette compétition, simplement pour le jauger. Le but de cette course, sa première pour son nouvel entourage, en l’occurrence nous, était simplement de patienter à l’arrière du peloton et de venir finir dans une plaisante action pour prendre du moral. Charly et moi demandions à Guillermo Roig Balaguer, celui qui restera comme le premier pilote à avoir gagné pour moi, de venir de Grosbois à Caen pour le driver. Au heat d’échauffement, le cheval n’est pas forcément emballant et parait même un peu lymphatique, un peu fainéant. Charly décide de le mettre « nature » et de lui enlever tous les artifices qu’il avait chez son précédent entraîneur. L’heure de la course arrive, et comme toujours, je stress un peu, j’ai une petite boule au ventre, la fameuse qui apparaît toujours dans les moments palpitants...

 

Avec son numéro seize à l’autostart tout en dehors, j’espère que Guillermo va réussir à reprendre le beau Twist et le placer à l’arrière garde. Après quelques mètres de course, c’est chose faite, même si, dans le premier tournant, catastrophe, il s’accroche avec un autre compétiteur et perd selon moi toutes chances. Se retrouvant à une trentaine de mètres du dernier du peloton, il recolle gentiment. Dès lors, s’il vient prendre une huit ou neuvième place après ses déboires, cela sera déjà une victoire pour nous. Mais Twist est un cheval hors du commun et je crois qu’il avait envie de nous le démontrer lors de sa première sortie pour nous. Ayant beaucoup de gaz, au bout de la ligne d’en face, Guillermo prenait la décision de le décaler en troisième, puis en quatrième épaisseur. Le cheval effectue alors un bout de classe et se retrouve en sept, huitième position en dehors. A ce moment précis, je me suis dis que Guillermo était fou et que nous allions terminer dans les derniers. Seulement, Twist, fabuleux d’allures, accélérait de nouveau. Il laissait ses rivaux sur place, prenait une quinzaine de mètres d’avance et ralliait le poteau en toute quiétude, sans que son pilote ne lui abaisse les œillères. Dès lors, je suis sur le « cul », me dis que nous avons affaire à un petit phénomène. Certes, le lot n’est pas extraordinaire, mais tout de même, effectuer le dernier kilomètre sur le pied de 1’10 à Caen et revenir gagner comme il l’a fait après avoir perdu trente mètres dans le premier virage, c’est peu commun. Sans m’enflammer, je me dis alors que c’est le début d’une belle, voire peut-être même, d’une très belle aventure. Champagne oblige sur l’hippodrome de Caen, nous reprenons la route un peu plus tard. De retour à Grez en Bouère, direction La Cantine à Château Gontier pour fêter cette magnifique victoire… je vous laisse bien évidemment imaginer la suite !

 

Giovanni Laplace.



le 6 February 2013 (36:23)

Commentaires (2)