100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

Ready Cash, une légende... tout simplement !

Ready Cash est-il le meilleur cheval de tous les temps ? Voici mon sujet imposé de la semaine, et honnêtement, au moment de proposer trois thèmes à nos chers lecteurs de Turf.fr, sachez que c’est celui qui m’emballait le plus. Pourtant, répondre à cette question ne va pas être d’une grande simplicité… Comparer les époques, les chevaux, les drivers, les entraîneurs, les propriétaires, les lads jockeys, les bénévoles, et tout ce qui s’apparente au monde des courses hippiques, n’est pas un exercice dans lequel j’excelle. Pourquoi ? Tout simplement car il est délicat de faire un comparatif sur des choses qui ne sont pas comparables. Je m’explique ? Comparer Messi et Pelé par exemple au football, est impossible ! L’un jouait dans les années 60, 70, lorsque le football était bien plus champagne, alors que le triple ballon d’or actuel doit lui faire face à des défenses extrêmement serrés. Aujourd’hui, dire si Ready Cash est le meilleur cheval de tous les temps, et l’affirmer, est strictement impossible. Toutefois, j’ai le droit, et vous aussi, de le penser, mais si nous nous mettons dans la peau d’un « OUI » massif, il faut expliquer pourquoi ! Le trot est une discipline à part entière, qui est la propriété du peuple. Je n’entrerai pas dans un débat politique, mais pour stigmatiser légèrement, dans le monde hippique, il y a la droite, le galop, la gauche, le trot, et le centre, l’obstacle. Evidemment, je grossis le trait et c’est simplement pour permettre aux novices de bien comprendre car logiquement, des gens de gauche sont fanatiques du galop, et des gens de droite, fanatique du trot. Par le passé, de grands chevaux comme Gelinotte, Bellino II, Jamin, Toscan, et autres champions de cette trempe, ont marqué l’histoire. Mais, celui qui est depuis une vingtaine d’années considéré comme le meilleur cheval de la planète, et qui est le seul à avoir réussi l’exploit de glaner quatre victoires dans le Prix d’Amérique, n’est autre que le crack des cracks, OURASI ! Cet élève de Jean René Gougeon gagnait tout sur son passage et ne calculait jamais...

 

Avec lui, le terme « courses de préparation », n’existait pas puisqu’il courait toujours pour gagner. Lauréat donc à quatre reprises du Prix d’Amérique, il est entré dans la légende et le restera toujours. Si Jag de Bellouet, Général du Pommeau, et d’autres champions de la décennie 2000 comme l’immense Varenne, sont considérés comme de grands cracks, Ready Cash semble les avoir dépassés. Entraîné en début de carrière par Philippe Allaire, il a rapidement tout gagné et écrasé la concurrence dans sa génération. Après un léger passage à vide, le cheval se tendant bien trop chez son mentor de l’époque et propriétaire de toujours, ce dernier décidait de l’envoyer chez Thierry Duvaldestin. Quelques mois plus tard, il enlevait l’Amérique en devançant le grand nordique, Maharajah, avec une classe folle. En 2012, il remettait son titre en jeu et l’emportait de nouveau avec panache et brio. Samedi dernier, pour sa rentrée sur l’hippodrome de Vincennes, bien que ferré et devant rendre vingt-cinq mètres à ses principaux opposants pour le prochain Grand Prix d’Amérique, il a n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. Assurément, Ready Cash a le truc en plus et hormis un Texas Charm très estimé et sur la montante, personne ne semble en mesure de lui tenir la dragée haute. Dès lors, s’il venait à gagner un troisième Prix d’Amérique de rang, il deviendrait une immense légende, certainement aussi grande qu’Ourasi. Dès lors, savoir si Ready Cash est le plus grand trotteur de l’histoire, n’est qu’une histoire de point de vue personnel…

 

Giovanni Laplace.



le 12 December 2012 (19:50)

Commentaires (2)