100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

Réponse à Rob et Euréka

Tu as raison Rob, à la question d’EUREKA : « Combien un pronostiqueur peut-il donner de quintés dans l’année » : 1 sur 3 c’est beaucoup je trouve. Ou alors ce pronostiqueur ne donne que les quintés de favoris (qui ne rapportent rien), ce qui peut arriver. Un sur 3 dans l’année cela doit être à peu près la moyenne.

 

Le pronostic doit être une base d’appui et non un jeu à faire en soi. On peut jouer par exemple tel pronostiqueur par ce qu’on a remarqué que ses chevaux de base arrivent souvent, ou le 1er outsider ou le coup de poker, etc.. Qui a les moyens de jouer tous les jours 112 € les 8 chevaux d’un même pronostiqueur ? Pas moi en tous les cas.

 

Il vaut mieux par exemple suivre le genre d’indication que je vous donne pour les 2è et 6è cheval de la synthèse de la TEAM qui ont une réussite de 75 %, et qui sont encore rentrés ensemble aujourd’hui. Ca c’est une indication intéressante d’éventuelle base de jeu (hormis les perfs du cheval), mais cela fait partie des analyses du jeu.

 

Chacun donne son pronostic, moi pour être honnête je ne joue pas mes huit chevaux, je n’ai pas les moyens de jouer 112 € / jour. Un petit calcul : 112 € x 365 jours = 40 880 € de mise / an !!!, ou bien je joue 6 chevaux  et des jeux annexes ou alors mes 4 premières bases en champ réduit, cela dépend, ou un champ total. Le but du jeu quand même c’est de limiter les mises en essayant de ne pas mettre tous les œufs dans le même panier.

 

Moi je me dis toujours, « que du moment que je rembourse au moins ma mise avec mes jeux, cela me va », mais bien sûr on espère tous toucher le pactole sinon quel intérêt de jouer ? Sur ces bonnes paroles je vais me coucher les amis.



le 25 March 2012 (24:23)

Commentaires (0)