100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

Vive les courses et le foot !


Qu’il est bon d’avoir deux passions et de pouvoir les vivre pleinement le même jour ! Mercredi après midi, pendant que les enfants n’étaient pas à l’école, j’ai comme toujours suivi les courses avec un grand intérêt et suis même passé à la caisse grâce à Scouby Djob, Respiro, et Ustie Love, que j’avais d’ailleurs indiqué à certains sur notre fameux… mur ! Les courses, c’est ma passion, ce qui me permet de m’évader chaque jour, de prendre un peu de plaisir dans un monde où il est venu délicat de s’éclater. Parfois je gagne, d’autres fois je perds, bref, je joue tout simplement et malheureusement, le jeu n’est pas une science exacte même s’il peut à peu près être maitrisé. Etant un parieur avéré, j’aime parier. Les courses, bien sûr, le Poker, le sport, et sur un peu tout et n’importe quoi. Faire un pari sans enjeu ne m’intéresse pas car je n’y trouve pas d’intérêts. Donner son pronostic sans le jouer est à mes yeux un peu faux. Pourquoi ? Tout simplement car je pense qu’il est plus facile de tenter des petits coups de poker sans jouer d’argent. Si le jeu venait à gagner, vous passez pour un héros, et s’il n’est pas à l’arrivée, vous précisez que votre protégé était un gros outsider et qu’il faudra le suivre la prochaine fois. Certains me reprochent souvent de jouer des chevaux n’excédant pas les 10/1. Moi, je ne fais pas forcément attention à la cote, je joue le cheval dont je pense qu’il détient la meilleure chance. Qu’il soit à 2, 5, 10, 20, ou même 40/1, cela m’importe peu tant qu’il passe le poteau en première position. Mercredi donc, j’ai joué, et j’ai gagné. Certains te disent « bravo, tu as pris un beau billet » et essaye du même coup de te gratter une petite pièce ou deux pour tenter de se refaire avec un multi en quatre où un improbable pick 5. Mais, ceux qu’ils ne savent pas, c’est que la veille, j’en ai peut-être mangé le double ou même le triple. Le jeu est quelque chose de personnel et c’est pourquoi je n’aime pas jouer dans les points courses. Dès que vous sortez un peu les « biffetons » pour avoiner sur un « canasson » que vous avez suivi de longue date, tout le monde se rue sur vous pour vous demander si vous avez eu l’affaire ou pourquoi jouez tant sur la candidature de ce concurrent. Mercredi, après avoir touché Respiro, au Pmu, lorsque je reportais mes gains sur la belle Ustie Love, qui a failli ne jamais me faire passer à la caisse tant elle était mal embarquée le long de la corde, les « vampires » affluaient autour de moi pour venir sucer mon sang et surtout des informations précieuses et devenaient ainsi agaçants… irritants même ! Mais, ce mercredi 1er mars, j’étais ailleurs, déjà dans ma deuxième passion. Une fois la septième courue sur l’hippodrome d’Enghien, je savais pertinemment que j’allais rentrée à la maison, me précipiter sur mon ordinateur pour aller déguster vos commentaires sur notre site Turf.fr, mais surtout, allais me mettre en condition pour Allemagne France. Grand fan de football, autant que des courses, les matchs de l’équipe de France sont pour moi un véritable moment de fête, de bonheur, de pur plaisir ! De plus, lorsque notre équipe joue de cette manière et vient à bout d’une Allemagne qui avait pourtant ressorti son célèbre maillot vert qui faisait si peur à l’époque, la soirée ne pouvait être plus parfaite. La cerise sur le gâteau arrivait donc au bout de 94 minutes exaltante puisque mon dernier pari d’un mercredi que je peux qualifier de parfait, se concrétisait grâce à une Equipe de France enchanteresse ! Il ne me reste plus qu’une chose à dire les amis, Vive les courses… et vive le foot !

 

Giovanni Laplace.



le 2 March 2012 (42:32)

Commentaires (0)