100% gratuit

Bienvenue sur turf.fr

Le site des gagnants !

Pour rejoindre notre communauté

Mots clefs

Aucun résultat

D'autres billets

Charte de conduite

Responsabilité des
membres de la communauté

Qui se cache derrière...jojo ?

Allez, c’est reparti pour un nouveau volet de «  Qui se cache derrière ? ».
Cette fois ci, nous  allons nous tourner vers jojo qui intervient quasiment tous les jours pour nous faire profiter de ses pronostics et commentaires.  Il fait partie des habitués qui contribuent au succès de notre site, Turf.fr.
C’est parti !

-          Saboune : Bonjour jojo ; disponible et toujours très agréable, il me paraissait évident de te faire mieux connaitre aux yeux de nos amis turfistes. Alors, parles-nous de toi en quelques mots.

-          Jojo : Bonjour à tous ! Jojo est, vous l’aurez deviné le diminutif de Joseph. J’ai 58 ans et suis retraité de la SNCF.   Je vis à Vallerysthal en Moselle, vous savez, c’est là ou l’on fabriquait du cristal de renommée mondiale à une certaine époque.

 

-          Saboune : Ta régularité sur le site et la précision de tes interventions nous laissent penser que ton expérience du turf est conséquente.  

-          Jojo : Les courses, je suis en effet tombé dedans quand j’étais tout petit. Je me souviens parfaitement d’un Prix d’Amérique que j’avais gagné avec les cracks de l’époque : OZO, ROQUEPINE, et OSCAR RL ; à ce moment la, il n’y avait que le tiercé.  Je serai d’ailleurs curieux de savoir qui était né à ce moment là !

 

-          Saboune : As-tu des habitudes de turfistes qui t’aident à construire ton jeu.

-          Jojo : Oui, c’est vrai ! J’achète le journal WEEKEND depuis sa création. C’est dans ce journal que j’ai trouvé tous mes repères. Je suis également abonné à TURF PRONO depuis un certain temps et c’est avec ces deux canards que je construis mon jeu. TURF PRONO est un bon support mais ce qui me mets hors de moi, c’est quand le prono de turf gratuit donne un cheval qui n’est pas dans le turf payant.

 

-          Saboune : Il faut reconnaitre qu’avec Internet aujourd’hui, on a acquis une certaine liberté vis-à-vis de ces journaux et qu’il serait dommage de s’en priver.  Peux-tu nous dire quelle place le turf occupe dans ta vie ?

-          Jojo : Je passe énormément de temps à étudier la course du quinté.  Cela fait 50 ans que je joue aux courses mais toujours très raisonnablement et toujours en fonction des gains que je retire. Alors bien entendu, j’ai fait quelques très bons coups, mais sur la longueur, les sommes sont rejouées. Il n’y a pas à tortiller, la passion est là !

 

-          Saboune : Y a-t-il une discipline que tu affectionnes particulièrement ?

-          Jojo : A vrai dire, j’aime toutes les disciplines, sauf qu’au trot attelé, les disqualifications arrivent vite, alors qu’au plat et à l’obstacle, l’espoir de voir surgir son cheval dure au moins jusqu’aux 100 derniers mètres de la course.

 

-          Saboune : Nous sommes férus de petites anecdotes relatives au turf ; en as-tu une à nous raconter ?

-          Jojo : La toute première fois que j'ai joué aux courses, il y a fort longtemps, il n'y avait à  l’époque que le tiercé et les couplés. J’ai gagné le tiercé dans le désordre et je ne pourrais vous retranscrire la joie immense que j’ai ressentie. C’était un Prix d’Amérique, voila pourquoi j’ai une tendresse particulière pour ce prix.

 

-          Saboune : Qu’apprécies-tu dans le site Turf.fr ?

-          Jojo : Ce site est très particulier à mes yeux dans la mesure où des passionnés comme moi livrent leur ressenti. Nous avons à faire à des gens qui analysent les courses en toute sincérité et cela permet d’affiner les choix pour concrétiser le papier.  C’est un échange passionnant et utile, je dirais même que c’est un formidable outil d’entre aide aux parieurs. Longue vie à Turf.fr !

 

-          Saboune : Je te remercie de t’être prêté au jeu jojo et je suis sure que nombre de turfistes auront été heureux d’avoir plus d’infos sur toi ! Continues à nous régaler de tes pronos et analyses, on ne s’en lasse pas !
J’invite d’ailleurs toutes celles et ceux qui veulent en savoir plus, à continuer cet entretien sur ta page de profil. A très vite Jojo !

 



le 27 February 2012 (32:59)

Commentaires (8)